Posté le 19 Septembre 2018

Diagnostic et traitement d'un cancer de la bouche

Le traitement dépend de la gravité et de l'emplacement de la lésion cancéreuse, ainsi que de l'âge et de l'état de santé du patient. Si l'on soupçonne la présence d'un cancer de la bouche :

on peut effectuer une biopsie (excision chirurgicale et examen au microscope) de la zone suspecte;
on peut procéder à des examens par imagerie comme des radiographies, des échographies, des scintigraphies ou des IRM;
la chimiothérapie, la radiothérapie ou la chirurgie peuvent être nécessaires pour éliminer la (les) tumeur(s).

Pour aider à prévenir le cancer de la bouche :
consultez régulièrement votre dentiste et demandez de subir un examen de dépistage du cancer de la bouche;
cessez de consommer des produits du tabac - demandez à votre dentiste de vous fournir des outils pour vous aider;
limitez votre consommation d'alcool;
limitez votre exposition au soleil et utilisez un écran solaire pour les lèvres;
alimentez-vous sainement et incorporez beaucoup de fruits et légumes dans votre régime alimentaire;
vérifiez régulièrement l'intérieur de votre bouche pour déceler tout signe ou symptôme et signalez immédiatement tout changement à votre dentiste.

Le cancer de la bouche est une affection caractérisée par une croissance cellulaire anormale dans la bouche, sur les lèvres, sur la langue ou dans la gorge. En 2003, on évaluait à 3100 le nombre de nouveaux cas de cancer de la bouche au Canada, et ce cancer aurait causé environ 1090 décès.

Les personnes âgées de plus de 45 ans sont les plus prédisposées. Par contre, s'il est entrepris assez tôt, le traitement du cancer de la bouche peut être couronné de succès.
Votre dentiste possède le savoir-faire et la formation pour déceler les signes précoces de la maladie et il peut vous aider à comprendre les risques auxquels vous êtes confronté.

Archives