Posté le 19 Septembre 2018

Le bisphénol

Ma fille s'est fait placer des scellants il y a trois ans. Devrions-nous nous inquiéter des effets indésirables que pourraient causer le matériau utilisé?


Non. La quantité de bisphénol A provenant des scellants dentaires a toujours été infime et limitée à quelques produits précis. En outre, cette infime exposition survient au cours des premières heures ou des premiers jours du placement, puis s'atténue rapidement à presque rien.

Mais j'ai entendu dire que Santé Canada a banni tous les produits à base de bisphénol A et les a déclarés toxiques. Cette interdiction ne signifie-t-elle pas que ces produits sont dangereux?

Le rapport et les recommandations du gouvernement imposent des restrictions sur l'usage du bisphénol A seulement dans les produits pour nourrissons - comme les biberons et les boîtes de préparation pour nourrissons. Ces restrictions tiennent au fait que le degré d'exposition à partir de ces sources frôle la marge de sécurité et que la sensibilité au bisphénol A est accrue chez les nourrissons. Aucune restriction n'est planifiée pour les matériaux dentaires parce qu'ils se situent bien dans les marges de sécurité.

Comment un biberon peut-il exposer davantage mon enfant au bisphénol A qu'une substance placée dans sa bouche?

L'exposition causée par les biberons est plus élevée parce que la préparation pour nourrissons est souvent mélangée à de l'eau bouillante. Il s'agit là d'une grande quantité de chaleur qui fait se dégager une plus grande quantité de bisphénol A. Ce type d'exposition à la chaleur ne se produit pas dans la bouche. En effet, une fois que le matériau dentaire est placé et durcit, il devient très stable.

Mon enfant devrait-il se faire placer de nouveaux scellants ou des obturations en résine? J'ai entendu dire qu'ils n'étaient pas sécuritaires.

Les scellants constituent une excellente protection contre la carie. En plus du brossage, de la soie dentaire et du fluorure, ils protègent les dents contre le besoin de restaurations futures. En outre, la plupart des produits de scellement ou de restauration ne dégagent pas de bisphénol A.

Mon dentiste m'a avertira-t-il - ou me demandera-t-il de signer un formulaire de consentement - avant d'utiliser un matériau contenant du bisphénol A?

Les dentistes discutent des avantages et des inconvénients de chaque matériau avec les patients avant le traitement. Le rapport de Santé Canada n'impose aucune restriction ou exigence particulière sur les matériaux dentaires contenant du bisphénol A, parce qu'ils se situent bien dans les marges de sécurité. Par conséquent, un consentement spécial n'est pas nécessaire.

Archives